Alexandra IRIMESCU, L’imaginaire des blogs féminins de mode

Résumé: Aujourd’hui, surtout dans le numérique, le sens circule à travers les images qui viennent compléter le texte écrit et le son. Les images transmettent des informations, des normes sociales et des valeurs morales, établissent des rapports de pouvoir, influencent le style et la consommation. Pour cela, les images constituent un point d’accès stratégique vers un monde multidimensionnel et dialogique. Le développement des blogs s’inscrit dans l’imaginaire social de la seconde modernité qui se caractérise par la réflexivité et la démocratisation des compétences qui sont révélateurs, d’un côté pour le refus de la monopolisation de la production de l’information et, d’un autre côté, pour la libéralisation de la parole dans le numérique. Les blogs de mode, aussi que d’autres catégories de blogs féminins, constituent une source inépuisable de représentations de la féminité qui, à la différence d’autres représentations fournies par la télévision, la publicité, la presse écrite et, surtout, la presse féminine, cette fois-ci sont fournies par les femmes elles-mêmes. Ce changement de perspective s’inscrit dans une logique expressiviste (Allard and Vandenberghe, 2003) rendue possible et soutenue par la démocratisation et la banalisation de l’accès à Internet. Dans ce contexte, les blogs de mode occupent une place particulière parmi les autres blogs féminins grâce à l’utilisation des images de mode – en réalité, de vrais autoportraits de mode – qui abondent dans cette catégorie des productions féminines. De plus, le blog de mode se présente comme un nouveau support de diffusion médiatique de la mode, une nouvelle forme de manifestation de la spécificité qui constitue un espace privilégié d’expression pour l’amateur. Il s’agit de l’émergence d’une nouvelle information sur la mode alimentée par l’expérience quotidienne et la subjectivité de l’individu. A celle-ci s’ajoute une autre caractéristique définitoire – le caractère interactif et immédiat de cette communication – qui font du blog de mode, non seulement un espace de communion, mais aussi de (re)définition identitaire. Ce vecteur d’interaction et de socialisation (Rocamora and Bartlett) détient le potentiel d’une renégociation sur le terrain de l’identité féminine, dans le sens d’un renouvellement de la vision sur la féminité contemporaine. Dans ce contexte, on se demande dans quelle mesure les blogueuses de mode imposent une rupture dans la logique de la culture visuelle occidentale, celle du regard masculin, pour instaurer un nouvel regard, au féminin. Pour répondre à cette question on propose une analyse sémiologique des images de mode disponibles sur les blogs personnels de mode, en utilisant en tant qu’interprétant interne, les images avec les blogueuses de mode, et en tant qu’interprétant externe, les images avec les blogueurs de mode. En conclusion, les blogs personnels de mode offrent aux femmes l’accès aux propres représentations qui, longtemps, leurs a été refusé ce qui rend cet objet d’analyse très pertinent pour répondre aux questions liées à la redéfinition de la féminité dans le numérique.

Mots-clés: blogs de mode, images de mode, expressivisme, féminité, représentations.

Full article

%d bloggers like this: