Andra CREŢU (FERMEŞANU), Unity and Diversity in Plays on Motherhood by Women Authors

Résumé: Notre article propose l’analyse d’un corpus recueilli par rapport au thème de la
maternité (perçu à la fois comme pouvoir et comme force effaçant la volonté d’une femme). Nous allons utiliser pour ce faire l’interprétation antonymique proposée par Adrienne Rich dans Of Woman Born; c’est-à-dire la déclinaison de la maternité comme une institution oppressive normative (“motherhood”) versus la maternité comme expérience (“mothering”), soulignant la maternité comme source de pouvoir et d’énergie positive, mais aussi comme processus qui suppose un large éventail de sentiments (la plupart du temps contradictoires). Nous allons expliciter dans ce texte le choix du corpus constitué d’une collection de pièces de théâtre regroupées d’après les deux sens du sujet, écrites par des auteures blanches (Susan Glaspell, Marsha Norman, Tina Howe, Karen Malpede, Megan Terry, Susan Griffin) et des auteures afro-américaines (Angelina Grimke, Adrienne Kennedy, Alice Childress, Lorraine Hansberry, Ntozake Shange), afin de souligner tant le caractère unique que les points communs entre les auteures dramatiques mentionnées, en transcendant la couleur, la culture et l’éducation.

Keywords: motherhood, mothering, corpus, African-American, stereotypes

Full Article

Posted in Numar curent

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: